Brèves paroles

(c) A.S.

Cymbalisation
D’un muscle
Une libellule
Une abeille ?
Le crissement du soleil
Annonce la mélodie
Du réveil
La bise dorlote à peine
Le platane de mon ombre
Cri de lumière
Ailes orangées
Cigale musicienne
Clin d’œil de séduction
Sous mon ombre
De feuilles dentées
Chantent et cymbalent.
Prendre l’envol
Dans ma demeure du cri
Vagabonder dans les champs
Et les jardins des hortensias blancs
Des lauriers roses
De l’olivier et du citronnier
Je chante et crie sous la pluie
Dans le froid
Je m’étonne sous le sorbier
Aux feuilles lancéolées et ses fruits rouges orangés
Dans la gelée matinale des bois clairs.
Au loin retentit une chaleur paisible
Ma voix – espèce envahissante
Associée aux bulbes précoces des sons de la nature
Emporte un cri aigu d’émotion
perçant
Sensible à la tenacité rageuse des bourrasques.
Brèves paroles
Crissement
Cri de la plus haute cime
Avertissement.

Passage

Être de passage

 Au seuil

 Entre la fin et le salut

 Visage tourné vers l’histoire

 Comme l’Ange de Klee.

 Réveillez-vous les morts

 Tempête, tu m’entraves

  Souffle, tu me pousses

 Vers l’avenir

 Pourquoi me condamnes-tu

 Vers l’impuissance

  Vers les techniques ?

  Voies du possible se déversent

  Mais toi, tempête

  Qui ne permet pas le sauvetage

  Pourquoi tu nous sèmes 

  Le désastre et la ruine ?

  Interrompre

  Le cours ordinaire des choses

 Arrêter les catastrophes de l’histoire

 Bouleversement, viens m’enchanter

 Par l’imprévu

 Qui renverse le découlement

 Passage

De l’avant vers l’après

 De l’après vers l’avant

 Seuil

 Je t’imagine

 Et je passe.

Retrouver

Nous sommes rouges

« Surface » suivi de « Case-ciel » dans la revue Fenix

« Le Café des Miroirs » – Un moment de « Surface »

Jeu de dés

« Surface » suivi du « Case-ciel », Editions du Petit Véhicule, sortie 10 octobre 2019

Hisser la voile

Je tournoie et je demeure

« Transpoésie de la femme double » – Entretien dans la revue Contrelittérature n°2

« Surface » suivi du  » Case-Ciel  » – Editions du Petit Véhicule*

%d blogueurs aiment cette page :