Catégorie : Poèmes

+

Volja*

EtendueEnsemble  interminableComme  libertéUn  mot  de Dostoïevski Volja Au fil des  siècles Epreuve de l’être humain Volja Vœu et volonté  Pouvoir et liberté  Volja  Non  captive   Non esclave  Non  contrainte  Donne libre cours  Aux  émois  A  la parole   A la  conscience   Je marche et j’agis   Volontaire    J’affranchis    Je pense et fais un choix   Je  fais  du  feu   Volja   Oiseau  en vol   Liberté  dionysiaque    Vite  Volja    Fredonne avec nous    Une  chanson unanime    Ses rythmes     Ses refrains – corps à corps    Volja   Aérienne et légère Reviens  dans les champs Buissons et  bois Vois-tu  … Lire la suite Volja*

+

Nervalienne

Les yeux fixés sur le feu  Une illumination de traits bleuâtres  Trouble ma vue  Fantôme   Réincarnation   Ressemblance    Tableau    Eblouissent  Les prés semés de marguerites   Le lierre grimpant  Par – dessus les murs    Le mirage m’irradie     Et les corolles dentelées     Eclatent   Une cloche sonne   L’air est embaumé    Le ruisseau murmure     Une réminiscence      … Lire la suite Nervalienne

+

Entre

Je suis entre une page blanche et des mots Pour écrire des vers éternels Ecrire et prononcer l’inexprimable Dans sa nudité ici-bas Au creux de la vérité Communiquer par des mots Une médiation en pleine sagesse Ne pas détruire le passé Ne pas perdre La beauté universelle La vérité L’honnêteté  La   justice  Ne pas perdre la moitié de l’âme  Ne pas se courber  Je … Lire la suite Entre

+

Ahurissement comme seuil

Dernière contribution pour les Rencontres Transdisciplinaires du Centre International de Recherches et Études Transdisciplinaires du CIRET – N° 25, Décembre 2020 – QUE FERONS-NOUS DE CETTE ÉPREUVE ? (Lire les autres contributions) Ahurissement comme seuil   Il est venu le temps d’une atmosphère élevée où penser le revers d’une réalité caractérisée par une acuité inédite, me semble la seule puissance digne.  Notre seuil. L’élévation … Lire la suite Ahurissement comme seuil

+

Ma tournière

Me laisser emporter par le temps Où l’on se construit soi-même Attendre une année courte  Non de jours longs  Nous rejoindre entre certitude   Et même incertitude   Ouverture    Dans cette tournière non-cultivée    Que j’arrose toutes les nuits    Distinctement   Je trace mon chemin  Dans cette terre  libre Tournière de ma vie  Indispensable tournière  Pour faire soi le temps  Vivre et … Lire la suite Ma tournière

+

Kasimir Malévitch, Supremus ou la liberté de l’infini (texte intégral)

J’ai percé l’abat-jour bleu des restrictions descouleurs, j’ai débouché dans le blanc ; camaradesaviateurs, voguez à ma suite dans l’abîme, car j’aiérigé les sémaphores du suprématisme. J’ai vaincula doublure bleue du ciel, je l’ai arrachée, j’ai placéla couleur à l’intérieur de la poche ainsi formée etj’ai fait un nœud. Voguez ! Devant nous s’étendl’abîme blanc et libre.– Kasimir Malévitch, Le Suprématisme. Veuillez retrouver le … Lire la suite Kasimir Malévitch, Supremus ou la liberté de l’infini (texte intégral)

+

Île

J’ai  repris  le chemin  Vers une  île  Pour rejoindre l’humanité tout entièreJ’ai quitté le  berceauPour rechercher  un airAutour  des orbitesUn  règne  de forces  vitalesJe suis  conviée autour  du  Soleil  Scruter la  vie qu’il éprouve  En un lieu  accueillant. Je  suis  partie  à la conquête   D’une  cause  commune      Qui ne  cultive  pas  le  délitement      Ni ne modélise  ni ne rationalise       Le  Jardin      Je ne souhaite  pas  abandonner       Mon  … Lire la suite Île

%d blogueurs aiment cette page :