Aller au contenu principal

Tournoiement

Tournoiement Au réveil, ce velours vert n’est pas en repos L’écorce humide et l’herbe silencieuse attendent la lumière Les feuilles enroulées sur elles-mêmes, vont être bientôt irriguées de rayons d’or. Ma danse commence, se déploie. C’est l’heure du tournoiement.
Tournoiement

Portes

Devant cette porte Une clé rouillée ne m’autorise pas,  Je n’ai pas la permission de franchir  Cette porte Qui m’invite… (la suite audio)
Portes

L’oeil rond

Un œil  rond sur le front Mon monstre géant    M’éclaire,    Son soleil –     Reflet sur ce tapis     Me rappelle      Un Cyclope      Ô douceur,      Ce […]
L’oeil rond

Ame contre âme

Il est venu se poser sur mon âme      Il l’a  scrutée et sorti ses jumelles :       Ah, mais  ce n’est pas une  âme          que vous avez !          Oh, si mais […]
Ame contre âme

Lucarne

 Lumière, Fil de lumière qui me vient De loin, Lucarne, Là  où je peux  entrevoir  un carré de Ciel Nuage Silence Cris de mon corps Dans un ruisseau de pensées […]
Lucarne

Ombres apeurées

Sur un tapis de mousse humide La lumière de décembre effleure Mes doigts tremblants couverts d’un vernis rouge, Les ombres apeurées De ce rayon hanoukien Recroquevillées dans leurs épaules maigres Contemplent néanmoins La lumière de […]
Ombres apeurées