Aller au contenu principal

Acte de la marche

A.Giacometti, Figurine dans une boîte entre deux boîtes qui sont des maisons , (1950)


.

Concentrées dans l’acte de la marche, elles vont, à  pas rapides, d’une maison à  une autre, pressées, couvrant  indéfiniment un espace de quelques pas. Hâte  dans leurs mouvements, fuite perpétuelle.
Distance cérémonielle de figures, parce qu’il arrive qu’elles se heurtent et se blessent.
A la recherche de quelque chose qu’elles ne peuvent atteindre, symbole antique de l’homme en face du vide, les Danaïdes, errent sans fin et, créent le désert à mesure qu’elles croient le supprimer. Portrait d’âmes comme les statues-épées étrusques !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour au semblable

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Follow L'inquiétante étrangeté on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :