Aller au contenu principal

Elle renaît



Il creuse un canal. Il fournit des efforts et atteint la source du cœur.
Avec la terre, elle fabrique un pot, doué de vie. Le pot à deux créateurs. De l’intérieur et de l’extérieur.
Sans plume et sans encre, ses pensées sont libres, sans forme. Elle cherche une forme. Ou la cause de la forme.
Les cent mille formes engendrées par l’amour.
Il déplace ses doigts. Il manque quelque chose.
Il désire une parole. Elle renaît.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour au semblable

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Follow L'inquiétante étrangeté on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :