Aller au contenu principal

Entretien dans la revue italo-albanaise Fenix pour « La Cime ne me contredit pas »

Arta Seiti

 La cime ne me contredit pas – Essai de liberté esthétique, Fauves éditions, avril 2021, préfacé par Alain Santacreu, en quatrième de couverture, Basarab Nicolescu.

Screenshot_20210907-144209_Word.jpg

Thoma Jance  –  « La cime ne me contredit pas », c’est votre troisième livre depuis la parution de « Nimbes » chez Fauves éditions (2018) et de « Surface suivi de Case-ciel » aux éditions du Petit Véhicule (2019). Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre dernier livre ? Comment est-il né ?

Arta Seiti – Il est né dans un acte de résistance, comme un chemin de connaissance. L’abîme comme un point primordial de l’origine de l’être, un lieu sombre et lumineux à la fois, est une résonance de création, une capture d’une allégorie secrète de l’enfance, mais, avant tout, un risque comme une attaque afin de créer. Une capture des émois d’une ascension, un combat que j’ai cueilli comme une image, un parti pris esthétique où je ne préconise pas l’appartenance mais l’engagement. Je me suis lancée dans les bas-fonds de l’âme pour produire les couleurs des cimes, des éclairs, des villes-dentelle, du vide qui n’est pas le néant, des lieux mythiques, des symboles en écho avec une course-poursuite qui s’articule avec la vie collective, loin de toute  défaite. Un pacte avec le sublime et l’étrangeté à la fois.

Thoma Jance – Quelle lecture faites-vous de la métamorphose dans votre livre ? Le passage des chambres blanches à la Camera obscura est initiatique en un sens, avec des moments de flamboiements, un lexique extrêmement riche de l’ordre de l’opération alchimique...(Lire la suite)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour au semblable

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Récents

Follow L'inquiétante étrangeté on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :