Aller au contenu principal

Quand deux lectures se rencontrent

 

Le dernier livre,  « Animaux »  d’Etienne  Ruhaud  serait-il constitué de chants,  d’un appel au « beau » et  à  l’effroyable univers,  presque  pataphysique  auquel l’auteur nous invite ? Beau comme les « vastes méduses  volantes  descendues  des plateaux du ciel », les monstres polymorphes des  « Animaux »,  les vampires et autres animaux  inexistants – un bestiaire  imaginaire  surprenant – , démontrent la subtilité  du « feu » de l’auteur. Une société  allégorique  dirais-je. Créateur, Etienne  Ruhaud, fait  montre, avec ce  recueil, d’une envolée  surréaliste   dont  la force  demeure dans le pouvoir  et le regard des mots.

Etienne Ruhaud, Animaux, Editions Unicité, Paris, 2020 (citation).

Les lunes

Vastes méduses volantes, descendues des plateaux du ciel.

La forme est presque ronde. La surface tachée de cratères, de crevasses, de varices, balafres sur une peau grise et rugueuse, éléphantesque.

Enormes ballons à moitié dégonflés, flottant par-dessus la ville, les champs, apparus après le mois de pluie, comme des saletés à l’horizon, un point noir, une fièvre. Fausses planètes de charbon.

D’aucuns voient bon, ou mauvais présage, dans leurs ondulations, leurs mouvements. Les lunes échouent avec un bruit mat, tel bulle qui éclate, eau et boue répandues sur le bitume en une flaque noire, un cloaque. Des gaz s’échappent encore quelques jours, feux follets de terre et de cendre, puis tout s’éteint.

La Cime ne me contredit pas – Essai de liberté esthétique, Fauves éditions, Paris, 2021 – dans le blog Page Paysage d’Etienne Ruhaud (citation)

Je viens de l’abîme. Mon corps transpire et ma gorge suffoque… (Lire la suite)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour au semblable

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Follow L'inquiétante étrangeté on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :