Dans une région lointaine

Répliques d’un océan primitif

Souffle effleurant la face de l’eau

Noyaux d’atomes qui déterminent une configuration

D’éléments chimiques, signe d’un commencement

Origine de l’être

Eau salée de l’infini

Lieu obscur

Engendre la lumière

Premier mot

Commencement suprême

D’eaux surgissant d’emblée

Avec une source qui jaillit

L’abîme se dévoile, ainsi

Un miroir double des âmes

Condition d’une survivance

Des morts et des vivants

Point primordial

Eau primordiale

Un fond sans fond

Non-être en devenir

Volonté indéterminée

Et l’un apparaît !

Création paradoxale

En bas et en haut

Poissons dans l’eau

Oiseaux dans l’air

Membres écartelés d’un mythe

Permettent aux vents

De dessiner la terre et le ciel

Et l’abîme se dévoile

Entité au-delà et en-deçà

Antérieure à toute division

Et l’abîme se dévoile

Je mue et tu es transformé.

En bas et en haut

L’UN.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :