Danse II, Henri Matisse, (c) wikiart

Nous sommes rouges
  De couleur cuivrée
Comme la terre brique
    Nous sommes la nature et le coquelicot bourgeonnant
   Le rouge  rubis des yeux
    D’où une étoile églantine s’enfuit
    Nous sommes la flamme et le sang
   Nous venons d’un espace écarlate
   Nos racines de l’émoi rouge
      Plantation de géranium mature
       Nous sommes la fleur et le fauve
   La colère et la rage
      La lanterne qui s’allume fébrilement
     Nous voyons rouge
         Sur un tapis florissant
           Nous voguons fiers de nos muscles vermeils
  Risques corail  dans les hauteurs
    Nous sommes le deuil et  le sang
    Le charbon et les cendres
    Nous tissons  nos  braises
    Et consumons des  idéaux
Dans les zones rouges
Nous sommes fervents et dignes
   Scrutons le lent envol pourpre
Méprisons la désinvolture qui nous cerne
Nous peignons en rouge
Nous  sommes le visage et les vivants
Nous sommes la rose et la tache sanglante
Le fer et le mercure
Nous sommes le  front et le fard  flamboyant
Nous frémissons rouge
Et nos réflexions rouge feu
Allument notre  peau mauve
  Nous sommes le cœur et le foyer
Nous œuvrons rougement
  L’ouragan qui  vient
     Non blafard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :