Tournoiement

« L’Arbre », Chaïm Soutine

Au réveil, ce velours vert n’est pas en repos.

L’écorce humide et l’herbe silencieuse attendent la lumière.

Les feuilles enroulées sur elles-mêmes, vont être bientôt irriguées de rayons d’or. 
Ma danse commence, se déploie.

C’est l’heure du tournoiement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s