Chaïm Soutine


Il est venu se poser sur mon âme
      Il l ‘a  scrutée et sorti ses jumelles :
       Ah, mais  ce n’est pas une  âme
          que vous avez !
          Oh, si mais à l’envers !
       Et moi de voir  son âme qui était bien droite
         Polie et  de velours
         Ronde et brillante
       

Ame contre  âme
       J’ai commencé  à la polir
         A la caresser
    A lui donner ma couleur
     A  dorer sa voûte
    Et  lui dire
     Voilà
     On se ressemble,
      Depuis
       Il est parti,
    Je ne l’ai jamais  revu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s