Rrefej

 

Confessions d’une  femme, Mimoza Kuchly, Nouvelles, Onufri, 2017 – Rrefej, une gruaja (titre en albanais)

Mimoza Kuchly, vient avec ce récit de nouvelles, pour la première fois, devant le public albanais. Comme le souligne dans la préface, Ulpiana Lama, sa narration est loin des « dichotomies » et des stéréotypes. Son écriture prend l’air  de Paris – « un flacon d’air  parisien » (cf. A. Plasari), à qui l’auteur lui voue son amour, le chérit.

Ce livre est le souffle d’une femme libre. Une quête de liberté qui résonne comme un mouvement vital pour l’auteur. Un univers narratif dans lequel prend vie un  style fin et  élaboré.  La narration à travers un itinéraire extérieur et intérieur à la fois, de Paris à New-York, est un retour à soi, l’ouverture d’une femme, le déploiement du corps, des sentiments, de ses amitiés, des passions…C’est une écriture de sensations qui n’exprime point un émerveillement naïf.

Tantôt avec le regret d’un départ tantôt emprise dans  une  atmosphère, l’auteur chante cette liberté, conçue par elle, avec ses soubresauts et ses sortilèges.  De surcroît, son message se veut à sa mesure. Une liberté de ne pas dépendre d’autrui, de s’émanciper à toute forme de domination, mais ô combien triomphante.

nicolas-de-stael

Nicolas de Staël

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s