Chaque livre est une rencontre avec un personnage, des senteurs et des lieux qui parfois nous propulsent dans un univers qui nous est inconnu. Les limites entre la réalité et la fiction deviennent alors tellement tenues qu’on a le sentiment d’être happé dans un temps et un ailleurs qui nous submergent. C’est exactement le cas de « Nimbes » de Arta Seiti, publié aux éditions Fauves. (Lire la suite)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s