Sans titre

Roland Barthes (1915-1980)

« Ce sont là des archétypes de ce qu’est une parole mythique. On entend par parole toute unité, qu’elle soit verbale, visuelle ou concrète, dans la mesure où elle signifie quelque chose. Mais qu’est-ce qu’un mythe ? Nous y venons. Tout système sémiologique (tout ce qui postule une signification) requiert le rapport de deux termes, le signifiant (la forme) et le signifié (le concept), dont la corrélation induit un troisième terme qu’est le signe (l’idée-en-forme). A titre d’exemple, Barthes utilise le bouquet de roses offert à l’être aimé. Nous avons bien trois termes : le signifiant (les roses en tant qu’objet), le signifié (le concept de passion) et le rapport entre les deux premiers termes, le signe (les roses « passionnalisées »). Le mythe, quant à lui, est un système sémiologique second dont le terme initial, le signifiant, n’est autre que le terme final, autrement dit le signe, d’un précédent système sémiologique ». (Que Faire ? Juin/septembre 2005)

http://www.ina.fr/video/I00016123

« Les deux niveaux de lecture ne s’annulent ni ne se concurrencent; ils se complètent raisonnablement. Le projet de Barthes était clairement affiché d’entrée : soumettre le langage de la dite culture de masse à une critique idéologique ; puis le démonter dans une approche sémiologique ». ( La république des livres, le blog de Pierre Assouline, octobre 2010)

***

minimythes

A la recherche du « signe » et de l’explication du  « système sémiologique second » au sens où il renvoie aux mythes grands et petits, j’ai découvert un ancien ouvrage de l’écrivain hongrois, István Örkény (1912-1979), « Minimythes », paru chez Gallimard en 1970. Un humour grotesque conduisant souvent au tragique ; une empathie pour ces « minimythes », qui, en apparence font montre d’histoires banales – « mais quelle leçon à tirer? Est-ce que le monde moderne en général, est-ce que le style de vie de l’Europe de l’Est qui sont visés ? » – lit-on dans la quatrième page de couverture de l’ouvrage.
Les deux contes extraits de son ouvrage : « Une Tulipe aux abois » et « Page Blanche » ( cliquer dessous) :

*A lire la biographie volumineuse de Roland Barthes, signée par Tiphaine Samoyault, parue au Seuil.
http://www.seuil.com/livre-9782021010206.htm

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s